Comme la Catalogne, Le Québec a voulu l’indépendance, et ça ne Lui a pas réussi.

Monde

Recueilli par A.Chouabnia.

Les velléités indépendantistes du Québec ont plombé son économie, au siècle dernier.
Montréal la capitale de la belle province s’est ainsi peu à peu effacée au profit de Toronto.
La crise en Catalogne, où plusieurs grandes entreprises délocalisent leur siège social, de crainte d’être
coupées du marché de l’union Européenne en cas de séparation de cette région de l’Espagne, n’est pas
sans rappeler la situation au Québec après l’arrivée au pouvoir des indépendantistes en 1976.
Il ya des similitudes, la classe d’affaires est rarement favorable à ce genre de séparation. C’est en partie
lié à des décisions d’entreprises mais il ya aussi du chantage politique ou économique, selon Mario Polèse
Professeur à l’institut national de la recherche scientifique du Québec.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.